Histoire


Tout débuta en 1974 avec un petit groupe de jeunes femmes dynamiques qui désiraient entrer en contact avec les nouvelles venues dans la région et les aider à s'installer.  

La fondation de notre Club est due pour une grande part à Renie Adams, maintenant Lady Adams, épouse de John Adams, Directeur Général du Cern. Pendant longtemps elle a fait campagne pour obtenir une salle, une baraque, n'importe quel endroit possible pour les femmes qui venaient ici avec leurs maris. Cela n'a pas été facile de trouver un endroit où elles pourraient se rencontrer.

A cette époque, le Cern fourmillait de jeunes et ardents physiciens et il n'y avait aucune place pour nous. Au début, Renie créa un groupe de volontaires pour aider les nouvelles venues. Par exemple, Pat Pattison invitait  chez elle autour d'une tasse de café, toutes les nouvelles venues de langue anglaise, de cette manière elle les aidait à rencontrer d'autres personnes. Elles savaient que Pat pourrait les aider avec les appels téléphoniques pour médecins, dentistes, etc... et les renseigner sur les bus, magasins, écoles et les habitudes locales.

Les choses changèrent lors de la construction du nouveau restaurant (au début des années 70) "Chez Tortella" du nom du flamboyant personnage qui le gérait. Il y avait deux salles à l'entresol que nous pouvions finalement utiliser. C'est ainsi que tout a commencé. Au début, il a fallu travaillé dur et cela à tous les niveaux.

Jenny van Hove connaissait mieux que toutes les règlements suisses, c'est donc elle qui a aimablement établi notre "Constitution".

C'était pratiquement impossible d'obtenir un permis de travail et beaucoup d'entre elles ne parlaient pas français. Chaque mardi furent organisés des Groupes de Conversation en anglais et français. Nous avions le français en premier puis l'anglais. Ainsi le mardi est devenu le jour où la plupart des gens pouvait être "capturée", c'est pourquoi, lorsque nous avons introduit les Coffee Mornings, nous avons choisi le mardi puisque quelques personnes étaient déjà sur place. Ils avaient lieu le deuxième mardi du mois car les nouvelles venues étaient invitées pour le thé un après-midi de la première semaine. Au début, le café était préparé avec de l'eau chaude que nous apportions dans des thermos et du Nescafé. Puis, graduellement, nous avons acquis un meilleur équipement et nous avons essayé d'organiser les Coffee Mornings autour d'un thème, habituellement un pays et nous avons eu de merveilleuses réactions à notre initiative.

Ensuite ce furent les excursions et les soirées qui se mirent en place.

Le Groupe de Marche démarra avec Vera Geibel, une femme des plus remarquables. Elle n'a pas besoin de voiture, elle connaît chaque montagne, chaque itinéraire de bus et de train, et nous eûmes les marches les plus merveilleuses et les plus instructives possible. Au début, pour les sorties de trois jours, il y avait toujours deux itinéraires au choix à chaque étape afin de satisfaire les meilleures et les moins bonnes randonneuses.

Le Groupe de Conversation en Français avec Jenny, Alice et d'autres érudites organisait, avec d'anciens membres qui étaient rentrés à la maison, d’intéressantes visites.

Thea Vermeulen mit sur pied un Groupe "Intercity" et les visites furent nombreuses et diverses.

Le Groupe des Cours de Cuisine : Victoria une toute jeune nouvelle venues, s'engagea immédiatement. Renie Adams avait persuadé Tortella de donner un cours dans la cuisine de son restaurant. Cela fut vraiment intéressant et assez amusant aussi. Par la suite, nous avons créé notre propre Groupe de Cours de Cuisine. Au début, chacune planifiait à tour de rôle un repas avec trois plats pour tout le groupe. On cuisinait, on distribuait les recettes et on partageait les frais.

Ainsi  nous avions nos propres activités, laissant les pères faire du baby-sitting! Tous les cinq ans nous leur permettions de payer pour venir à une soirée - un dîner-dansant - très bien organisée par les membres du Comité, au Chalet Suisse à Flies, en France.

Haut de la page CERN Welcome Club